Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 16:38

Un article du journal Le Parisien, daté du 6 novembre, a donné l’occasion au Maire de revenir sur les projets municipaux concernant le collège Travail et le stade de la Briqueterie.

Cet article confirme un certain nombre de craintes exprimées par de nombreux acteurs de la ville sur le devenir de ces équipements : le complexe sportif de la Briqueterie risque d'être amputé d'un tiers de sa surface et perdre en offre sportive, et l'actuel collège Travail désaffecté . Alors que le Maire à maintes fois affirmé qu’il solliciterait auprès de la direction politique du département une étude de faisabilité sur la réhabilitation du collège Travail, nous constatons que cette démarche n’a toujours pas été effectuée. Le Conseil départemental aurait ainsi fait une « évaluation » sur les coûts d’un tel chantier, sans autre forme de précision.

De telles décisions, qui ont des incidences importantes sur les conditions d’accueil de nos collégiens, l’accès aux pratiques sportives et les finances publiques, ne peuvent être engagées en partant d’évaluation au « doigt mouillé ». Nous redemandons au Maire qu’il interpelle le Conseil départemental afin que soit engagé et rendu publique une véritable étude sur la réhabilitation du collège Travail.

Par ailleurs, ne pas travailler sur une réhabilitation du collège Travail, reviendrait à construire un établissement par le bais d’un Partenariat Public Privé, dont chacun s’accorde à dire, qu’il engendre des coûts beaucoup plus importants pour la collectivité.

Le souci des finances publiques et de notre patrimoine communal, l’intérêt des collégiens et des utilisateurs du parc des sports de la Briqueterie, le maillage en équipement public de notre territoire, appellent une tout autre réflexion.

Nous appelons la majorité municipale à créer les conditions d’une véritable élaboration démocratique du projet concernant le collège Travail. Les Bagnoletais ne cessent d’exprimer leur disponibilité pour une véritable co-élaboration citoyenne des projets structurants pour notre ville. Il est plus que jamais urgent de l’entendre. Et nous ne cesserons de porter cette légitime exigence.

PCF Bagnolet 6 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires