Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 21:56

Condamnation des 8 ex-salariés de Goodyear :

Le MEDEF en rêvait le gouvernement l’a fait !

8 ex-salariés de Goodyear, ont été condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois ferme ! Alors que toutes les plaintes à l’encontre des syndicalistes avaient été retirées par la direction de l’entreprise, après signature d’un accord de fin de conflit incluant également des dimensions sociales, c’est le procureur de la république qui a décidé de cette action judiciaire. Procureur qui rappelons-le dépend directement du ministère de la justice, donc du gouvernement Valls/Hollande.

Il s’agit donc bien là d’un couperet politique qui est tombé ce 12 janvier au tribunal correctionnel d’Amiens ! C’est ainsi la première fois dans l’histoire de la 5ème République, sous un gouvernement se revendiquant de gauche, que de telles peines sont prononcées contre des syndicalistes !

C’est un nouveau pas, scandaleux et inacceptable vers la criminalisation de l’action syndicale !

Loin d’apaiser le climat social, dans un contexte où le nombre de privés d’emplois atteint des records, ces peines iniques et disproportionnées ne font qu’alimenter les tensions.

Le seul crime de ces militants c’est de s’être battus pendant 7 longues années contre la casse de 1100 emplois, pour le devenir de leur famille, pour la défense de l’outil industriel dans un territoire déjà lourdement frappé par le chômage.

7 années de lutte pour leur dignité, qu’un choix politique répressif, souhaite salir en traitant des syndicalistes comme des délinquants !

Nous nous élevons avec force contre cette justice de classe aussi dure avec ceux engagés pour le bien commun qu’elle est pleine de mansuétude avec les patrons-voyous !

Chaque jour l’actualité regorge de turpitudes patronales, qui ne donnent jamais lieu à ce type de sanctions : fraudes aux normes antipollution, avec toutes les conséquences sanitaires que cela implique, fraudes fiscales qui appauvrissent les politiques de solidarité, entrepreneurs qui se gavent illégalement sur l’argent public comme dans l’affaire Tapie, etc.

L’état d’urgence est détourné pour assigner à résidence des militants écologistes, tenter d’étouffer les mouvements sociaux… Les temps sont décidemment durs pour tous ceux qui sont attachés aux libertés démocratiques et sociales.

L’expression et l’action syndicale, l’engagement militant pour le bien commun, sont au cœur de notre démocratie. Nous sommes déterminés à défendre le droit « de se défendre » , de revendiquer, de militer, pour faire vivre des alternatives à ce système qui broie des vies, dégrade et épuise notre environnement, dans l’unique but d’engranger des profits.

Nous réitérons notre indignation et exprimons notre colère contre la répression des 8 ex-salariés de Goodyear. Nous leur adressons toute notre solidarité et appelons à signer massivement la pétition en leur soutien:

l'appel des GOODYEAR https://www.change.org/p/françois-hollande-l-appel-des-goodyear

PCF BAGNOLET

Partager cet article

Repost 0

commentaires