Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 11:59

 

slide_ecole_en_danger.jpg

 

En juin 2014 nous avions alerté les bagnoletais sur la question de la mise en place des  nouveaux rythmes scolaires sur notre ville, tout en livrant au débat un certain nombre de propositions.

Malgré nos interventions, le Maire avait fait le choix de fuir ses responsabilités,  reléguant les intérêts de nos enfants derrière des contingences politiciennes. Le candidat Di Martino, fervent défenseur de la réforme du gouvernement socialiste, une fois en responsabilité  s’était découvert plus critique, se drapant derrière les aspects financiers, la recherche de boucs emissaires pour tenter de masquer un discours de l'impuissance. 

 

Cette rentrée scolaire a malheureusement confirmé nos craintes. Puisque à l’impréparation, sciemment organisée, le dispute l’indigence du contenu des activités périscolaires.  Le constat est affligeant : manque d’animateur pour encadrer les nouveaux rythmes, problématiques de formation des personnels qui n’ont en rien étaient anticipés,  projet  éducatif inexistant les temps périscolaire se résumant à de la garderie agrémentée d’un gouter,  déficit de présence des ATSEM dans les classes maternelles …

L’indispensable débat sur l’aménagement des rythmes scolaires ne doit pas masquer les choix d’austérité du gouvernement et son refus d’engager une réelle rupture avec les politiques de casse de l’école et des services publics menées déjà en son temps par le pouvoir Sarkozyste.

Car il est une évidence : aucune réforme positive n’est possible dans le cadre des politiques d’austérité. Cependant nous sommes en droit d’attendre d’une municipalité de gauche qu’elle amortisse les méfaits des politiques qui combinent libéralisme et austérité avec le réel risque de développer une école à la carte à plusieurs vitesses. Déjà des parents s’organisent pour retirer leurs enfants des "goûters" qui n’ont que le nom de "pédagogiques" en mutualisant les coûts de prestation éducative périscolaire. Va-t-on laisser s’installer ce type d’habitude au prix d’un délitement de la cohésion sociale et de l’égalité d’accès aux contenus d’apprentissage et de culture pour nos élèves ? Il est grand temps d’engager un large débat sur notre ville, et de créer les conditions de la mise en mouvement et en synergie de tous les acteurs associatifs et  municipaux qui interviennent dans le champ de l’éducation populaire.   Il en va de l’intérêt  des élèves, de la réussite de toutes et tous.  

 Kamel Brahmi

ci dessous les liens vers nos articles sur le sujet:

http://pcf-bagnolet.over-blog.com/article-quels-rythmes-scolaires-a-bagnolet-pour-la-rentree-2014-123640321.html

 

http://pcf-bagnolet.over-blog.com/article-rythmes-scolaires-la-majorite-devoile-son-plan-c-123818356.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires