Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 22:34

 

Le conseil municipal du 17 décembre fut aussi animé par l'intervention du collectif « Retrouvons Notre Dignité ». Des habitants de la Capsulerie ont décidé de se mobiliser pour pousser les autorités publiques à traiter la situation de leur quartier miné par le trafique de drogue. Ces Habitants n'ayant pas réussi à se faire entendre par le Maire, ils sont allés directement à sa rencontre. Avec son aimable autorisation, nous vous proposons la lecture de l'intervention du représentant de ce collectif .

Une manifestation est prévue le:

Samedi 10 janvier 2015 à 10h30, au départ de la Fosse aux Fraises vers le centre-ville.

avec pour mot d'ordre "Non à l'abandon de notre quartier par les Pouvoires Publics, Stop le Trafic de drogue "

Une revendication populaire de quiétude, de sécurité et de respect qui ne peut que susciter l'adhésion et le soutien plein et entier.


 

 

Monsieur Le Maire,

Mesdames et Messieurs les  Conseillers Municipaux

Au nom du collectif « Retrouvons Notre Dignité », nous tenons à vous rappeler l’état de délabrement, que vous connaissez, dans lequel est maintenu le quartier Centre-Sud et en particulier la Capsulerie qui est le plus grand supermarché de drogue de la région parisienne.

Notre collectif s’est créé face à l’indifférence des différentes instances (de l’ancien maire  et des pouvoirs publics) dans le but, entre autre, de lutter contre l’insécurité et de ne  pas laisser les habitants sombrer dans le désespoir qui ne peut que conduire aux extrémismes divers.

Les équipes municipales changent mais  la situation de « La Caps » demeure inchangée pour les habitants.

Monsieur Di Martino, le «  collectif » vous a rencontré et vous  a fait un certain nombre de propositions qui pouvaient améliorer tout de suite et à moindre coût le quotidien des habitants du quartier :

Installation de projecteurs sur le haut de la tour TH8 ;

Fermeture,  voire démolition du terrain de basket, centre de trafic de drogue ;

Remise en état de l’éclairage public partiellement hors service depuis près d’un an ;

Pose temporaire de caméras de surveillance ;

Défrichement des buissons et arbres occultant la vue et protégeant le trafic ;

Interventions impromptues et quotidiennes des forces de l’ordre afin de perturber le trafic ;

Aujourd’hui, qu’avez-vous fait ? Rien de ce qui pourtant  est en votre pouvoir.

Vous avez su demander et obtenir l’élargissement de la ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire) au quartier des Coutures. Pourquoi vous n’en avez pas  fait autant  pour  la Capsulerie ? Et pourtant la situation  de ce quartier faisait partie de vos priorités ! Que s’est-il passé ? Serions-nous des citoyens de seconde zone ? Avez-vous peur de prendre les mesures  qui vous incombent en tant que Maire, contre le trafic de drogue ?

Il est inconcevable qu’il n’y ait pas de commissariat de quartier  dans cette zone alors que les habitants le réclament depuis des années.

Votre responsabilité, en tant que Maire, est de défendre les intérêts de vos administrés : or aujourd’hui comme hier, les habitants de la Caps vivent dans un ghetto où les mafias font la loi et dont les guetteurs sont les gendarmes.

Monsieur le Maire, lors de notre seul entretien avec vous au mois de juillet, nous vous avons fait part de tout le volet prévention autour du CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance). Malheureusement, comme le classement à la ZSP ou comme l’installation des projecteurs sur le haut de la tour TH8 ou comme la démolition du terrain de basket….NADA !

M le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers, souhaitez-vous que les enfants de la Capsulerie n’aient d’autres choix que l’enrôlement dans ces bandes ? Nous sommes convaincus du contraire. Nous tenons à signaler l’investissement et la disponibilité depuis 3 ans de la nouvelle équipe de la Fosse aux Fraises, de son implication dans les évènements que nous avons pu réaliser ensemble comme « Résistances d’hier et d’aujourd’hui », la fête de quartier, la fête des voisins, la brocante etc.…

Mais cela est loin de suffire ! Il faut que vous aidiez  avec tous vos moyens  la Caps à redevenir un quartier comme les autres où les enfants pourront avoir un avenir autre que celui qui leur est dévolu actuellement.

Nous exigeons que vous en débattiez et que vous trouviez des solutions rapides. 

M le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers, vous êtes tous habitants de Bagnolet et au fait de cette situation depuis des années,  Il est temps de rompre avec la politique de l’autruche. Certes, prendre en charge une municipalité telle que Bagnolet avec ses problèmes est loin d’être un long fleuve tranquille.  Aujourd’hui, vous avez tout un quartier qui se mobilise avec ses habitants, sa Conseillère Générale  et certains élus d’hier et d’aujourd’hui, il ne manque à l’appel que l’action de la municipalité. Qu’attendez-vous pour organiser, au sein du Conseil Municipal un débat  qui aboutisse à des mesures concrètes, en concertation avec la population.

Aujourd’hui, l’exaspération et la colère montent, M le maire, nous n’en pouvons plus !!

Nous vous invitons tous, élus et habitants de Bagnolet à participer à la manifestation que nous organiserons  le :

Samedi 10 janvier 2015 à 10h30, au départ de la Fosse aux Fraises vers le centre-ville.

Cette manifestation aura pour but d’alerter et de réclamer aux  pouvoirs publics des moyens supplémentaires qui doivent venir de l’Etat, du Préfet, de la Région et aussi de la municipalité.  Le  retour de la manifestation se fera par  le stade de basket de la Capsulerie pour finir à la Fosse aux Fraises. 

Nous montrerons ainsi notre cohésion dans un combat commun pour que la Capsulerie redevienne un quartier vivable et non un quartier que tous les habitants ont envie de fuir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires